Serrures Dogons

 

 

 

Les serrures de portes , comme la plupart des "objets usuels" en Afrique ,ne se contentent pas d'être fonctionnelles et de remplir leur rôle mais accèdent à l'état "d'Oeuvre d'Art" tant chacune d'elles est sculptée avec soin et reflète l'appartenance ethnique .

Leur mécanisme est très élaboré voir le site

http://www.artheos.org/cgi-bin/thumbs.pl?c0=&c1=2035,&c2=&lang=fra&pg=0

 

Leur corps central est fixé à la porte par deux grands clou en fer forgé, il est généralement sculpté selon des normes ethniques mais peut à l'occasion être plus original;

La partie transversale :On y distingue deux parties:

Celle qui entre dans le mur et l'autre qui présente un orifice par lequel entre la clef

La partie qui entre dans la cavité faite dans le mur et qui reçoit l'extrêmité du penne

La clef est pourvue de "dents" en clous qui permettent de repousser les clous situés dans le corps de la serrure ;Elle est introduite dans la partie horizontale soit par l'extrêmité droite , soit glissée par la partie supérieure du penne dans lequel est aménagé une ouverture sur le dessus . On peut ainsi reconnaitre une Serrure ancienne à l'usure de cet orifice.